Fonctionnement de l’appétit : Hormone de satiété et de faim

1.7 (33.94%) 33 votes

Comment fonctionne votre appétit ? Détails des mécanismes de 5 hormones de votre corps : hormone de satiété et hormone de faim.

 

Le corps… cette superbe mécanique :

corps-humainVous êtes vous jamais demandé ce qui vous poussait à avoir faim ou au contraire à rester de nombreuses heures sans avoir envie de manger ?

Quand on décide de s’intéresser à son hygiène alimentaire ou de maigrir pour de bon, voilà une question très importante que vous devez vous poser. Toutefois, même si vous n’avez pas besoin de savoir toutes ces données pour perdre vos kilos, les passionné de physiologie, du corps humain et de la perte de poids apprécieront ;)

Pour comprendre la réponse à cette question, vous devez être concentré et lire attentivement ce qui va suivre, ensuite, vous serez étonné de voir à quel point on peut se sentir plus proche de son corps quand on comprend comment il fonctionne.

 

Le Saviez-vous ?

saviez-vousLe corps humain est une machine spéciale. Il fonctionne en partie grâce à des processus vitaux que votre volonté ne peut pas contrôler.

Parmi ces derniers, figurent votre respiration, votre digestion, vos battements de cœur…

Ces processus sont source de vie. La digestion, par exemple, permet à votre machine qu’est le corps, de trouver le carburant qui vous permet de fonctionner. Ce carburant provient de votre alimentation : la faim est un message de votre corps qui signale qu’il a besoin d’énergie, et la satiété signifie que les réserves à sa disposition sont suffisantes…

Ce message d’approvisionnement du corps est influencé par votre comportement alimentaire (mais pas seulement), c’est-à-dire la façon dont chaque personne mange.  Cela signifie que vous ne pouvez pas contrôler vos processus vitaux, mais vous pouvez les influencer en les stimulant ou inhibant.

En d’autre terme, vous pouvez stimuler ou non ces processus d’appétit.

Cela peut sembler compliqué aux premiers abords, mais en réalité, ce que nous disons est assez simple. Votre corps est une machine programmée pour fonctionner. Chacune de ses réactions découlent d’une stimulation particulière au départ qu’il faut connaitre pour pouvoir la recréer en cas de besoin.

Par exemple, pour avoir l’impression d’être rassasié, il n’est pas nécessaire de manger une tonne d’aliments et d’attendre que votre corps signale qu’il est plein. Il suffit de savoir ce qui induit au niveau de votre cerveau la sensation de satiété (hormone de satiété) afin de recréer cette stimulation.

Il en va de même pour la faim, vous pensez que vous manquez de nourritures et vous avez envie de manger, mais en fait c’est votre cerveau qui vous joue des tours , il est en manque de sommeil et qui va stimuler votre appétit. Ainsi, vous pourrez maîtriser votre corps et établir un régime sur mesure.

 

L’hypothalamus : la Base

hypothalamus

Mécanisme de satiété et centre hypothalamus

Votre faim ou le sentiment de satiété sont des sensations qui sont induites par différents acteurs.

Au premier rang, se trouvent les cellules de votre corps. Ce sont elles qui ont besoins d’énergie pour travailler, quel que soit l’organe qu’elles composent.

Pour porter leur message, elles ont des intermédiaires que sont en grande partie les hormones.

Signal de faim ou signal de satiété, ce message doit être adressé à votre cerveau qui est le centre de contrôle de votre corps. Il est composé de différentes glandes ayant chacune un rôle (hormone de la faim et hormone de satiété coupe-faim)

L’hypothalamus qui se situe à la base de votre cerveau commande la sensation de faim et la satiété.

Les hormones sont les principaux moyens par lesquels les cellules convoient leurs désirs auprès de l’hypothalamus. Cette glande en forme de virgule est composée de différentes parties qui réagissent aux stimulations : induisant selon les stimulus, soit la faim, soit la satiété.

  • En réponse, quand il faut induire la faim, l’hypothalamus libère dans le sang ce que l’on nomme des  hormones orexigènes.
  • Cependant, quand vient la satiété, ce sont des hormones anorexigènes qui sont libérées.

La faim est causée par la ghréline et le cortisol, ce sont les deux principales hormones orexigènes, tandis que la leptine, la sérotonine, de même que l’insuline, sont les hormones de satiété.

Voici plus bas leurs fonctionnement afin d’étendre votre culture et pouvoir éventuellement savoir comment les stimuler ou les inhiber.

 

3 Hormones de satiété :

Voici quelques informations indispensables à propos de la maîtrise de l’appétit.

Les hormones anorexigènes : source de satiété (coupe faim):

La leptine, la sérotonine et l’insuline sont secrétées sous l’action de différents facteurs.

  • La Leptine :

leptine-appétit

hormone de satiété leptine

Elle est produite de deux façons : par vos cellules graisseuses, les adipocytes, qui se situent bien en dessous du derme, on parle de leptine adipocytaire et par l’estomac, on parle de cellule gastrique. C’est l’hormone de satiété la plus importante dans la régulation de l’appétit et de la dépense énergétique.

La quantité de leptine adipocytaire est importante dans le sang lorsque vous mangez des aliments qui augmentent votre graisse corporelle (le sucre et le gras), et la leptine gastrique lorsque nous mâchons très lentement les aliments.

En présence de leptine, votre cerveau entraîne une réduction de l’appétit. Cette réaction devrait donc empêcher de grossir, mais votre hygiène de vie et hygiène alimentaire influe sur votre taux e leptine. Ainsi vous pouvez manger et manger avec une faible sécrétion de leptine

  • Je vous invite à visionner cette vidéo sur l'hormone de satiété leptine :

  • Comment augmenter le taux de leptine :
– Veillez à éviter tout ce qui est fructose industriel (sirop de fructose)

– évitez les régimes draconiens qui dérèglent votre taux de leptine

– Mangez un petit-déjeuner riche en protéine

– Consommez des bonnes graisses comme les oméga-3 (Voir article sur les gélules d’oméga-3)

– Consommer beaucoupr de fruits, légumes et légumineuses

– etc...

 

  • La Sérotonine :

serotonine

La sérotonine : Mécanisme de cette Hormone de satiété

C’est un neurotransmetteur hormonal (un messager chimique) très important qui va réguler votre humeur, votre bien-être comme l’indique le schéma ci-dessus.

En plus d’apporter une sensation de satiété, la sérotonine favorise la thermogénèse, c’est-à-dire la capacité de votre corps à transformer ses graisses en énergie utilisable.

  • Comment stimuler la sérotonine ?

C’est une hormone dont on peut stimuler la sécrétion en pratiquant une activité sportive régulière

– En évitant les sodas et boissons riche en caféine, type boisson énergétique.

– Consommer réguliérement du chocolat noir

– L’exposition au soleil

– Diminuez votre stress

– Faites-vous masser

– Développer votre écoute, échanger, partager et vivre chaque moment stimule  la sérotonine hormone de satiété

– Le rire

La leptine découle de la présence de graisses corporelles, les personnes qui en possèdent excessivement (si vous êtes en grand surpoids ou obèse) développent une résistance à la leptine.

Il faut pallier alors l’absence de leptine sécrétrice de sérotonine par le sport.

Il est possible de stimuler la sérotonine en prenant des compléments alimentaire de 5-hydroxytryptophane (Le Griffonia est riche en 5-HTP).

Voir plus d’information sur le 5-HTP sur PasseportSanté.net

 

  • L'Insuline :

hormone de satiété

l’insuline est une hormone de satiété, mais qui permet le stockage de graisses

L’insuline est l’hormone chargée de rééquilibrer le taux de sucre dans votre sang, elle est hypoglycémiante (diminue votre taux de sucre sanguin). Elle est secrétée par le pancréas.

Pour accomplir sa tâche, elle inhibe toutes les hormones orexigène comme le cortisol qui ont un effet de lipolyse (perte de graisse corporelles).  La forte sécrétion d’insuline est provoqué en mangeant des aliments riches en sucre.

Les taux d’insuline sont proportionnels à la quantité de tissu gras que vous avez et sa sécrétion permet de réduire vos prises alimentaires : c’est une hormone de satiété.

Toutefois, si votre objectif est de perdre du poids, il faut au contraire ne pas la stimuler car, elle entraîne le stockage des réserves énergétiques et donc potentiellement l’augmentation de vos graisses.

Par conséquent, il faut veillez à ne pas trop en sécréter.

  • Comment maintenir un taux correct d'insuline ?

– Ayez des repas complet qui regroupe des protéines, lipides et glucides

– Mangez des aliments complets, plutôt que les aliments raffinés, dénuées de nutriment et qui élèvent votre glycémie

– Surveillez les aliments à Indice glycémique élevé

– Consommez à volonté tous les aliments à IG bas

 

 

Les hormones orexigène : source de faim

Voici les raisons pour lesquelles vous avez si souvent faim.

  • La Ghréline :

l'appétit et la ghréline

Ghréline : Mécanisme de cette hormone de faim

C’est une hormone qui agit comme un inhibiteur d’hormone de satiété : elle provoque la prise de poids.

Elle a été découverte en 1999, celle-ci se trouve dans votre estomac et sa fonction est d’envoyer un message à votre cerveau, lui disant que vous avez faim. Elle est stimulé avant un repas et se calme lorsque vous commencez à manger.

Avec l’âge l’activité de la ghréline est diminué. Ce qui signifie en d’autres termes que vous avez une perte d’appétit avec l’âge.

  • Comment contrôler votre taux de ghréline ?

Mangez des fibres au quotidien (au moins 25gr de fibres/jour)

– Buvez de l’eau régulièrement dans la journée

– Consommez ds protéines, elles provoquent une satiété

Buvez du thé vert. Il permet de vous stimuler sur le temps

– Sa sécrétion est importante dans le sang si vous pratiquez des régimes restrictifs.

– De même le manque de sommeil va augmenter votre concentration de ghréline (en diminuant celui de la leptine). D’ailleurs, il est prouvé que moins on dort, plus on mange.

 

  • Le Cortisol :

cortisol-prise-poids

Le cortisol, hormone qui donne faim

Cette hormone est appelé à raison, « l’hormone du stress ».

Elle est secrétée par vos glandes corticosurrénales dans toutes situations de tension, de stress (avec l’adrénaline) qu’il s’agisse d’une inflammation, d’une hypoglycémie, d’une anxiété… qui impliquent une augmentation de la demande d’énergie.

Pour répondre à cette demande d’énergie, votre hypothalamus commande la sécrétion de la cortisone afin qu’elle stoppe l’action des hormones de la satiété pour provoquer l’envie de manger des aliments afin d’apporter des Calories…(Les traitements à base de corticoïde augmentent l’activité de cette hormone). Généralement ces aliments sont des snacks sucrés ou salés.

La stimulation du cortisol à une action bénéfique et elle est nécessaire. En effet, lors de situation de stress, le cortisol va se lier à des récepteurs qui auront pour fonctions d’amener et de stimuler toute l’énergie de votre corps vers les zones nécessaires : vos muscles, votre cœur afin d’accroître votre attention ou votre force.

Le problème survient lorsque le cortisol est trop stimulé à cause d’un environnement stressant par exemple. ceci provoque des changement métaboliques,  neurologiques, immunitaires…Car, d’une part vous allez éventuellement manger plus comme nous l’avons vu, mais pas seulement !

Le cortisol va envoyer un message à vos cellules graisseuses en leurs disant de conserver les graisses et d’en libérer le moins possible.
De plus, il va dérégler le fonctionnement de l’hormone insuline qui est censé diminuer vos prises alimentaires lorsque vous manger un repas riche en sucre.

Ce n’est pas fini ! Le cortisol peut également déréglé la sérotonine qui s’occupe de gérer votre bien-être, provoquant ainsi l’anxiété, dépression et accentuant l’envie de grignotages, de snacks ou d’alcool.

L’effet boule de neige de l’hormone cortisol et du stress ne s’arrête pas là ! Elle va interférer avec votre sécrétion d’hormone de croissance provoquant à moyen terme une perte de muscle. Donc une diminution de votre dépense Calorique (si important pour perdre du poids) et en plus de cela va affecté votre thyroïde qui va également faire descendre votre métabolisme.

En somme, le cortisol empêche les graisses de se libérer, peut avoir un impact sur la diminution de votre dépense Calorique quotidienne et amène au stockage de graisse abdominale !

  • Comment éviter de trop stresser ?

– Si vous êtes très stressé, je vous recommande de faire une activité de détente au quotidien : méditation, yoga, musique…

– Faites une activité physique à tout prix

– Dormez suffisamment

 

Exemple de comportement de votre corps :

hormone-faimVotre hypothalamus est influencé positivement ou négativement par votre manière d’agir, réagir, consommer vos aliments, attitudes, hygiène de vie, mais comment ?

Votre comportement alimentaire est un signal qui n’est pas forcément interprété par l’hypothalamus de la même façon que vous le comprenez.

Voici un exemple très courant de comportements alimentaires mal interprétés par votre corps : les régimes restrictifs.

Lorsque vous mangez moins, on s’imagine souvent qu’on dit à notre corps de maigrir. En le privant, on s’imagine qu’il va se vider de ses graisses et de tous les kilos qu’il y a en trop.

Les premiers jours, c’est effectivement ce qui se passe quand vous allez vous priver totalement de nourriture, lorsque vous allez manger moins que vos besoins.

Malheureusement, cela ne dure pas, car la privation de nourriture est un comportement alimentaire que votre hypothalamus relie à un problème de disponibilité alimentaire. Alors que fait-il pour y pallier ?

Il secrète de la ghréline et stocke autant qu’il le peut chaque aliment en graisse, chaque nutriment qu’il trouve dans le peu d’aliment que vous lui donnez. Il agira de la sorte aussi longtemps que votre régime alimentaire ne reviendra pas à la normale.

Alors le résultat des régimes drastiques ?

Vous aurez faim, grossirez beaucoup plus, et ceci malgré vos privations alimentaires. Vous prendrez encore plus de kilos qu’auparavant, simplement du fait de votre méconnaissance du fonctionnement de l’appétit (hormone de faim et hormone de satiété).

C’est ainsi que la connaissance de ces processus vous sera utile afin de vous rendre compte que beaucoup de régime (très connu, sans citer de nom) son malsain ou pas du tout viable à moyen ou long terme : Vous n’aurez que des résultats rapide, dans l’immédiat, sur le court terme = inintéressant !

 

En Conclusion,

  • Les hormones de satiété ou celles qui provoque une faim et une prise de poids peuvent être influencés par VOUS, VOTRE COMPORTEMENT.
  • Je ne vous recommande pas d'apprendre pas cœur qu'est-ce qui stimule une hormone de satiété coupe-faim ou qu'est-ce qui inhibe les hormone amenant à la prise de poids. Car, vous allez vous faire de la masturbation cérébrale plutôt qu'autre chose.
  • Cet article vous donne un aperçu que vous ne pouvez pas tricher et faire les choses au hasard. Sinon vous aurez des résultats hasardeux. En ayant conscience de certaines notions essentielles, vous choisirez d'arrêter les régimes  draconiens et manger sainement.
  • Que devez-vous faire maintenant ? Dans l'immédiat, inscrivez-vous à mes conseils par mails gratuit en rentrant votre prénom et email principal (sur la barre latérale du site) afin de suivre mes astuces et recommandations.
  • Si vous souhaitez apprendre à manger correctement, je vous recommande de lire un de mes article pour savoir comment perdre dix kilos en 3 mois
  • Si vous souhaitez augmenter votre sentiment de satiété et d'estomac rempli, consultez les 3 coupe-faim naturels et efficaces.
  • Si vous souhaitez perdre des graisses sans prise de tête en activant et inhibant les mauvaises hormones aux bons moment de la journée, consultez ma vidéo de conseil (et découvrez par la même occasion comment une grenouille m'a fait perdre 14 kilos en 2011).